Nourrir la faim du cœur humain pour Dieu à travers sa Parole Cardinal Tagle à l’exécutif et aux coordonnateurs de la FBC

Le Cardinal Luis Tagle des Philippines, président de la Fédération biblique catholique (FBC) a appelé les membres du comité exécutif et les coordonnateurs régionaux des cinq continents de la seule institution internationale de l’Église catholique romaine vouée principalement au ministère biblique pastoral à éveiller et à « répondre à la grande faim des peuples du monde entier pour la Parole de Dieu dans leurs vies » dans un esprit généreux « de partage des dons du Seigneur ».

cbf-foto-1

Le Comité exécutif et les coordinateurs régionaux de la FBC, acompagnés par le Cardinal Luis Tagle (président de la FBC), Mgr. Mathieu Madega (modérateur) et le Père Jan Stefanów (Secrétaire général).

Il s’adressait aux quatorze membres du comité exécutif et aux onze coordonnateurs régionaux et sous-régionaux réunis à Rome mercredi le 10 novembre 2016 pour la rencontre annuelle du comité exécutif et la première rencontre des coordonnateurs de la FBC.

Le Cardinal Tagle, qui est aussi le président de l’agence Caritas Internationalis, le principal organisme caritatif de l’Église catholique, a indiqué aux délégués qu’une récente rencontre de l’exécutif de Caritas s’était elle aussi déroulée dans « un esprit familial » de partage. Il a rappelé le témoignage poignant d’un missionnaire oeuvrant en Chine et tourmenté par son incapacité à transmettre la Parole de Dieu en chinois. Celui-ci fut cependant consolé par l’exemple de cette femme qui, dans l’Évangile, se disait au sujet de Jésus : « si seulement je pouvais toucher la frange de son manteau » (Mt 9,21). Le Cardinal Tagle a alors encouragé les représentants de la FBC, leur disant qu’ils peuvent être témoins de la Parole de Dieu faite chaire en Jésus, en pratique et en exemple, même lorsqu’ils sont réduits au silence.

Il a aussi noté que la grande majorité des Conférences épiscopales catholiques sont membres de la FBC (101 des 112 conférences le sont, en plus des 233 membres associés). Il invite et encourage ces conférences qui ne l’ont pas encore fait, à placer le ministère biblique au centre de toutes leurs activités.

cbf-foto-2

Après l’eucharistie dans les catacombes de Sainte-Domitille, hors de Rome

En réponse à cet appel, Jacinto Bergman, Archevêque de Pelotas au Brésil et représentant de la Conférence des évêques de l’Amérique latine et des Caraïbes au sein du comité exécutif, a noté que la Conférence nationale des évêques du Brésil a fait de l’Animation biblique de toute la vie pastorale (ABP) une priorité dans ses énoncés. Il a cependant ajouté qu’au Brésil et dans d’autres parties du monde, il est essentiel d’encourager individuellement les évêques et les diocèses afin de faire de la Parole de Dieu, qui permet la rencontre avec le Christ, le lieu central de toute la vie et de toute l’activité pastorale à travers l’ABP.

Le délégué du Moyen-Orient, le Père Ayoub Chadwan, a souligné l’activité pastorale soutenue de sa région malgré les défis énormes, les conflits et les persécutions rencontrés dans les pays ravagés par la guerre tels que la Syrie et l’Iraq. Il a rappelé le soutien et la solidarité de la FBC et a offert le soutien des membres du Liban afin de couvrir les cotisations à la FBC des pays en conflit.

Le secrétaire général de la FBC, le Père Jan Stefanow, a mentionné les propositions de célébrer le 50e anniversaire de la FBC en 2019 via un congrès biblique à Rome et de tenir une année internationale de la Bible en 2019-2020. Il fut également proposé que l’Église internationale considère la possibilité de tenir une journée annuelle de la Bible.

Il a également fait référence aux discussions tenues lors de la rencontre des coordonnateurs régionaux et sous-régionaux, qui venait tout juste d’être conclue (7-8 novembre) et lors de laquelle il fut noté que le soutien financier local et régional pour les activités des régions est encouragé, mais que le financement pour l’administration centrale de la FBC demeure un défi. Des efforts renouvelés seront menés dans chaque région afin d’améliorer le paiement des cotisations annuelles à la FBC. Les coordonnateurs du Sud, qui conservent les cotisations annuelles afin de couvrir les frais des activités régionales seront appelés à consulter leurs organisations membres afin de leur proposer de remettre 10% de leurs cotisations annuelles au Secrétariat de la FBC afin de l’aider à couvrir ses programmes.

Les régions feront également des propositions de représentants pour une Commission conjointe FBC-ABU (Alliance biblique universelle) afin de discuter des sujets généraux en lien avec la promotion œcuménique de la parole de Dieu.

cbf-foto-3

Groupes de travail

Les coordinateurs régionaux se sont également entendus de poursuivre l’offre de possibilités de Formation biblique telle que les cours Dei Verbum, la formation en ligne interactive et gratuite telle que celle offerte en français par la sous-région canadienne, et un cours d’ABP donné pour la première fois en anglais dans les Caraïbes.

Tous se sont entendus pour dire que la tenue de rencontres en personne est une riche occasion de partage communautaire dans la Parole de Dieu. Ce partage sert de véritable tremplin pour les suites à donner, qui se font à travers l’échange d’informations et d’initiatives pertinentes partout à travers la FBC, sur le web et par courriel, à l’exemple du travail mené par le Secrétaire général. Tous ont tenu à remercier l’équipe du Secrétariat pour l’organisation compétente et dévouée de la rencontre. La rencontre du Comité exécutif s’est poursuivie les 10 et 11 novembre.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s